Reconnaître les effets du CBD pour s’arrêter

Le cannabidiol encore appelé CBD est une substance provenant des plants de cannabis, notamment le chanvre indien. Cette substance prend une place de plus en plus grandissante sur le marché français. C’est dire qu’elle est très appréciée et recherchée en raison de ses nombreuses vertus et ses effets bienfaisants. Le CBD en vérité, produits des effets très positifs dans le traitement de maladies mentales et de la peau. Il est également utilisé en alimentation et pour le sevrage tabagique. Cependant, le CBD n’a pas que des effets positifs sur son consommateur. Il y a également des effets secondaires, qu’il est très important de connaître afin d’adopter vis-à-vis de cette substance une attitude raisonnable.

Le CBD provoque une sensation de détente au niveau des récepteurs cannabinoïdes de l’organisme. De ce fait, celui-ci se sent agréablement détendu et relaxé, sans pour autant être affecté psychologiquement. Le CBD peut également avoir sur lui des effets de somnolence et sa consommation est d’ailleurs déconseillée dans certaines conditions. 

Quels sont les effets bienfaisants provoqués par le CBD sur celui qui le consomme ? Qu’en est-il des effets secondaires de cette substance, et quand vaudrait-il mieux en éviter ou en arrêter la consommation ? Si vous vous posez les mêmes questions, nous vous invitons à consulter les points suivants.

Que faut-il savoir sur les différents effets du CBD sur son consommateur ?

Le CBD a des effets très positifs sur les personnes qui en font usage. Cependant, cette substance n’a pas que de bons côtés. Sa consommation peut avoir des effets secondaires qui peuvent s’avérer inquiétants, voire dangereux pour la santé.

Les effets bienfaisants du CBD

De nombreuses personnes attribuent à la molécule du cannabidiol un assez grand intérêt pour plusieurs raisons. Il s’agit, avant tout, des effets apaisants du CBD sur les récepteurs cannabinoïdes de son corps. Le cannabidiol a donc une légère action anxiolytique légère sur son consommateur, l’aidant ainsi à se détendre. Il serait donc une solution assez intéressante pour des personnes souffrant de problèmes d’anxiété, de dépression, de schizophrénie, etc. Le CBD serait d’ailleurs efficace pour lutter contre le cancer et améliorer la vie des personnes souffrant de la maladie de Parkinson.

Deuxièmement, le cannabidiol agit positivement sur les douleurs et les inflammations. C’est en effet tout l’intérêt à appliquer de l’huile de CBD sur la peau. Cela contribue à soulager les douleurs grâce aux propriétés antalgiques du CBD, qui agit sur les récepteurs CB1 et CB2. Il possède également des propriétés anti-inflammatoires pour le soin de nombreux patients souffrant d’affections chroniques comme :

  • l’arthrose rhumatoïde,
  • la fibromyalgie, 
  • etc.

Par ailleurs, le CBD a des effets positifs dans les processus de cures de désintoxication. Il est notamment de plus en plus utilisé comme solution thérapeutique pour le sevrage tabagique. Aussi, la consommation de CBD pourrait avoir des effets positifs contre les nausées et les vomissements.  

Les effets secondaires ou indésirables du CBD

Les effets secondaires du CBD ne doivent pas être pris à la légère par ses consommateurs. Bien qu’ils soient peu importants par rapport aux multiples avantages de cette substance, il est tout de même nécessaire de les connaître. 

L’effet secondaire le plus remarquable du cannabidiol est la somnolence. Avec ses propriétés relaxantes et déstressantes, le CBD agit sur les récepteurs cannabinoïdes du consommateur de sorte que ce dernier se sente un peu vaseux. Il peut alors se mettre à somnoler et ressentir de la fatigue. Ainsi, il est nécessaire de savoir adopter le bon dosage de CBD à consommer. Cela est d’autant plus important lorsque le consommateur s’apprête à faire une activité nécessitant un niveau élevé de concentration, la conduite en l’occurrence. 

Les effets de détente que provoque le cannabidiol chez le consommateur peuvent également à leur tour entraîner un certain comportement excessif. Les vapoteurs de e-liquides au CBD par exemple, cherchent des sensations encore plus agréables et cela les pousse à en consommer encore plus. Il faut savoir que, plus la consommation de CBD augmente en un temps court, plus le taux de THC consommé augmente également. Le THC (tétrahydrocannabinol) est une substance psychoactive, susceptible d’affecter mentalement le consommateur. 

A la lumière de tous ces effets du CBD sur son consommateur, il convient d’adopter une sage attitude au risque d’en affecter sa santé.  

Quelles sont les précautions à prendre pour minimiser les effets indésirables

La meilleure manière de limiter les effets secondaires de la consommation du CBD est d’en respecter le dosage adéquat. Ce dernier dépend des habitudes des besoins du consommateur et de son expérience dans l’utilisation du CBD. Pour un e-liquide au CBD par exemple, voici une bonne manière de répartir les dosages.

  • Un dosage léger (moins de 100 mg) est l’idéal à choisir pour pouvoir vapoter sur de longues durées durant toute la journée, car les effets provoqués dans ce cas sont discrets.
  • Un dosage intermédiaire (200 mg environ) est recommandé pour des séances ponctuelles de vapotage. Cela permet d’avoir des effets présents et passagers.
  • Les dosages élevés (400 mg environ) sont réservés à des occasions rares, lorsque le consommateur recherche de forts effets de détente. Dans ce cas, il doit s’assurer qu’il est bien installé chez lui et qu’il n’aura pas à prendre le volant durant le reste de la journée. Puisque personne ne sait ce qui pourrait arriver dans une journée, il serait plus de choisir un dosage inférieur.
  • Pour des dosages supérieurs à 600 mg, les e-liquides CBD doivent obligatoirement être dilués dans une base sans nicotine avant d’être vapotés. Consommés seuls, ils auraient des effets désastreux sur le consommateur. En effet, une consommation excessive de CBD altérera la sensibilité des récepteurs cannabinoïdes de l’organisme. 

Il existe cependant des conditions dans lesquelles la consommation du CBD est quasiment interdite.

Dans quelles conditions faut-il éviter ou arrêter de consommer du CBD ?

En raison des nombreuses vertus de la molécule de cannabidiol, de nombreux consommateurs ont tendance à en faire un usage abusif. Dès que ces personnes se rendent compte de certains symptômes de maladies, elles sont tentées de pratiquer de l’automédication en employant du CBD. Quand bien même le CBD serait une solution adéquate au problème identifié, il est primordial de se référer d’abord à un médecin. Ce n’est qu’après examen des affections et des douleurs que ce dernier pourrait encourager ou interdire l’utilisation du CBD. 

Pour rappel, l’usage du CBD dans le domaine médical est pour l’instant réfuté par l’OMS, malgré les bienfaits de la substance pour la santé. Le danger n’est donc pas dans le CBD en lui-même, mais en l’absence de médication et de suivi médical. Il est donc conseillé de vapoter du CBD, juste pour profiter de moments de distraction.

Par ailleurs, il est interdit aux femmes en état de grossesse de consommer du CBD, quel qu’en soit le produit. S’il s’agit d’une femme fumeuse, il lui faut à tout prix arrêter de fumer. Bien que les effets du CBD sur le bien-être du fœtus sont encore peu connus, il est conseillé de ne prendre aucun risque. 

La femme enceinte peut dans ce cas adopter la méthode des sevrages tabagiques habituels notamment la gomme à mâcher, le patch, etc. Si ceux-ci n’ont pas d’effets sur elle, elle pourra alors vapoter des liquides électroniques dépourvus de CBD, d’alcool et de nicotine. Pour tout problème de nausées, de douleurs, la meilleure solution est de se référer au médecin, pas au CBD.

Peut-on donc considérer alors le CBD comme une drogue dont il faudrait se méfier ?

Le CBD n’est pas une drogue, mais il est important de ne pas en faire un usage abusif. De même, il est important de ne pas le considérer comme un médicament, mais d’en faire simplement un usage récréatif. 

Que sait-on du point de vue légal sur le CBD ?

Du fait que le CBD n’est pas psychoactif (à la différence du THC), l’OMS adopte une position favorable à l’utilisation des produits faits à base de cette substance. Le CBD est cependant toléré dans lesdits produits avec un taux de THC inférieur à 0,2 %.


Deprecated: str_contains(): Passing null to parameter #1 ($haystack) of type string is deprecated in /home/guiselin/streetcbd.fr/wp-includes/comment-template.php on line 2657

Laisser un commentaire

Street CBD