CBD et sport vont-ils bien ensemble ?

On est loin de l’époque où le CBD se résumait à une utilisation récréative, mais renferme en réalité un potentiel immense. On lui attribue des propriétés anti-inflammatoires, anti-psychotiques, anti-oxydants, anti-anxiété, anti-cancer, etc.

C’est pourquoi de plus en plus d’individus l’utilisent dans l’activité sportive. La question de son intérêt ne se pose plus. Par contre, il faudrait aussi souligner qu’on l’assimile souvent à un dopage. C’est à se demander si l’alliance est réellement compatible en fin de compte.

Petite présentation du cannabidiol

Le cannabidiol ou CBD constitue l’un des ingrédients les plus actifs qui caractérisent le cannabis. Il appartient à la famille des cannabinoïdes. Mais contrairement à son cousin le THC, le CBD n’est pas une substance psychoactive.

Elle est naturelle. Elle ne crée pas cette sensation de « planer dans l’air ». Tous les cannabinoïdes interagissent avec le système endocannabinoïde. Ce système contrôle de multiples fonctions, à savoir la douleur, l’inflammation, le sommeil, l’appétit, le stress, la reproduction, l’immunité.

C’est pourquoi le CBD présente des actions efficaces sur le corps, surtout pour les sportifs.

Les avantages du CBD sur l’activité sportive

Beaucoup d’athlètes de haut niveau ont intégré le cannabidiol comme complément à leurs entraînements sportifs. Cela s’explique par le fait que le CBD renferme de nombreux bienfaits.

Une fois consommé, il permet de soulager les inflammations. Il propose une action antalgique, sans pour autant qu’il y ait d’effets secondaires, et sans limiter les performances du sportif.

Lire aussi : 5 variétés de CBD pour le sport

Le CBD agit aussi sur le sommeil qui est important pour la récupération d’un athlète. Face à la pression et au rythme des entraînements, les sportifs peuvent avoir du mal à bien dormir.

Le cannabidiol va alors favoriser la détente et créer un cycle de sommeil vertueux. Il cible les mécanismes qui sont à l’origine du stress, notamment le cortisol et la sérotonine. Il crée un niveau de détente élevé, afin de favoriser des nuits de sommeil régénératrices, pleines, et non agitées. C’est toute la physiologie de l’individu que le CBD permet de rééquilibrer. 

Du fait de ses propriétés antioxydantes, le cannabidiol a aussi la capacité d’améliorer la plasticité musculaire. Son utilisation permet au sportif de prévenir les crampes musculaires, les tensions musculaires, les spasmes musculaires…, et de récupérer rapidement après l’effort physique.

La personne parvient ainsi à mieux supporter les chocs et les efforts intenses qui lui sont exigés, et se remet plus rapidement aussi. L’effet anti-inflammatoire du CBD est très utile aux régimes post-entraînement.

Par ailleurs, les cannabinoïdes sont également capables de stimuler et de réguler l’appétit. Sachant que les grands sportifs ont généralement des troubles de l’appétit, l’utilisation du CBD permettra de rééquilibrer les sensations de faim.

Le CBD n’est-il pas un dopage en réalité ?

Il y a beaucoup d’amalgames autour du CBD dans l’univers sportif. Beaucoup pensent d’ailleurs que l’utilisation de cette molécule permet de se doper, afin d’augmenter ses performances et son endurance. Il faudrait tout de même préciser que ces propos visent le cannabis et non pas le CBD.

Le cannabis étant la plante du chanvre, il renferme du THC qui est une substance illicite. Dans une certaine mesure, il est possible que ses effets deviennent dopants. C’est donc le cannabis (dans son ensemble) qui n’est pas bon pour les sportifs.

Quand on parle de dopage, c’est que l’individu utilise des substances illicites. Alors que le CBD est une substance naturelle sans effet psychotrope.

D’ailleurs depuis 2018, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a retiré le cannabidiol de la liste des substances interdites. C’est pourquoi les athlètes peuvent l’utiliser en toute sérénité. Ils n’encourent aucun risque en consommant le CBD.

Avant, pendant, et après l’entraînement, les effets de cette substance sont très efficaces pour le sportif. Ce dernier parvient à se performer à un niveau supérieur lors de ses exercices physiques. 

Existe-t-il des risques potentiels avec le CBD pour les sportifs ?

Il existe aujourd’hui un certain nombre de risques liés à l’utilisation du CBD pour les sportifs. En effet, il existe des produits au CBD qui contiennent un taux traçable de THC qui est une substance proscrite.

Il faudrait donc faire attention sur ce point. Il arrive souvent qu’un joueur ou athlète soumis à un test de dopage voit ses résultats afficher des traces de THC. Ce qui va lui porter préjudice.

Pour éviter ce genre de situation, il faut toujours s’assurer de la teneur réelle en THC des produits au CBD que vous achetez. Les produits de moins de 0,20 % de THC seront toujours à privilégier. De plus, ces produits doivent présenter un certificat d’analyses à l’appui.

Parmi les autres risques, on peut aussi parler des effets du CBD. Ils sont peut-être rares, mais ils existent. Parfois, la personne peut se retrouver avec des tremblements, des vertiges, des nausées, etc. Il faudrait donc rester prudent.

Si vous remarquez ces signes après l’utilisation du CBD, mieux vaut en discuter avec votre médecin. Évitez aussi de mélanger le cannabidiol avec de l’alcool ou avec d’autres médicaments. Ce n’est jamais sûr. 

Quoi qu’il en soit, le CBD peut accompagner n’importe quel sportif dans son activité ainsi que dans son processus de récupération physique. C’est une substance naturelle, mais il faudrait prendre en compte les précautions d’emploi. 


Deprecated: str_contains(): Passing null to parameter #1 ($haystack) of type string is deprecated in /home/guiselin/streetcbd.fr/wp-includes/comment-template.php on line 2657

Laisser un commentaire

Street CBD